Quels sont les objectifs d’un dépoussiérage industriel ?

Beaucoup de gens croient que le dépoussiérage industriel est une banale procédure de nettoyage d’un espace assigné. Pourtant, cette opération comporte plus de subtilités techniques qu’il ’y parait. Il ne s’agit pas non plus de faire le ménage ou de balayer le sol. Comme son appellation semble si bien l’indiquer, des agents effectuent un traitement intensif des impuretés et particules de poussières présentes dans les surfaces et les pièces. Les entreprises et industriels ont recourt à ces procédés à des fins écologiques, sanitaires ou également matérielles. Pour de nombreux professionnels, entreprendre de telle initiative ne peut être que bénéfique à tous les niveaux.

Dépoussiérage industriel : en quoi est-ce indispensable ?

À travers différents d’activités liés à la production agroalimentaire, l’électronique ou encore le secteur aéronautique, les entreprises doivent mettre aux normes de qualité leur espace de travail. Plus qu’une alternative, ce sont des directives normalisées qui sont imposées aux grandes sociétés. Les autorités compétentes et les organismes de régularisation se montrent particulièrement pointus dans le respect de ces enjeux à la fois environnementaux et sanitaires. Pour des raisons d’éthiques, le nettoyage au niveau industriel protège les travailleurs contre des conditions salariales immorales et insalubres.

Ces dernières années, de plus en plus de professionnels ont reconsidéré leur priorité sur le dépoussiérage industriel de locaux et des équipements destinés à la production. Les traitements antistatiques et dénués de produits chimiques permettent d’améliorer positivement le rendement global. Par ailleurs, en éliminant la saleté en profondeur, le matériel est beaucoup moins sujet à des réparations rigoureuses et périodiques. C’est une bonne nouvelle pour les dirigeants qui souhaitent augmenter les marges et diminuer les dépenses d’entretien de leurs machines industrielles. Ainsi, l’application des réglementations va dans le même sens que le développement de l’entreprise.

Quelques équipements standards en matière de dépoussiérage industriel

Afin de réaliser proprement les principales étapes de dépoussiérage industriel, les techniciens experts dans ce domaine sont armés de matériels dédiés à la tâche. Le dépoussiéreur à air comprimé constitue l’équipement par excellence dans ce type de configuration. Cette méthode convient parfaitement au traitement de l’air. Ainsi, la moindre particule présente dans l’atmosphère est éliminée avec une efficacité déconcertante. Ces appareils ont été conçus avec des cartouches filtrantes interchangeables. Leur incroyable maniabilité a mainte fois été prouvée sur le polissage et le sablage.

Concernant, le nettoyage d’usine ou d’entrepôt, l’aspirateur industriel est le matériel de base à acquérir absolument. Il convient de savoir que ce type de machine est efficace pour diverses finalités. Il aspire les particules liquides et solides présentes sur les surfaces. Ces fonctionnalités sont multiples. Et avec le nettoyage par injection et extraction, les moquettes retrouvent leurs aspects d’origines. L’auto laveuse industrielle est particulièrement appréciée par les parcs de stationnement et les ateliers d’ouvrage. Ce système complexe comprend un ensemble de bacs utilisés pour stocker les déchets et accueillir les détergents.

Les problématiques par secteur réglés par le dépoussiérage industriel

Il est primordial pour les industriels de trouver des solutions probantes pour purifier l’air ambiant et désinfecter les sites de production. Dans ces secteurs de production, les différentes procédures favorisent l’émission de résidus toxiques et probablement dangereux pour les ouvriers. En filtrant efficacement l’air, les cas de contaminations sont considérablement réduits. L’agroalimentaire est régi par des règlementations sanitaires et environnementales très strictes. Les produits alimentaires doivent être méticuleusement surveillés et protégés contre les déchets organiques potentiellement toxiques.

Les experts en charge de l’entretien et de la désinfection des locaux et de l’atelier de métallurgie, de plasturgie, ou encore de cimenterie doivent avoir certaines qualifications. Il est important de respecter des protocoles sévères car le risque de blessure et d’endommagement est toujours présent. Les technologies utilisées actuellement permettent de réaliser des dépoussiérages sans contact mécanique. Ainsi, les surfaces traitées et les machines manipulées ne présentent aucun dégât externe et interne.  Effectuer un dépoussiérage dans le domaine de l’imprimerie est une action très délicate. Les techniciens interagissent avec des matériels fragiles. Le nettoyage prend en considération ces problématiques et les produits employés contribuent à leur durabilité.  

Les précautions à prendre en matière de dépoussiérage industriel

La mise en  place de ces directives est d’une importance capitale vu que les opérateurs doivent parfois faire face à des engins et des produits explosifs. La gestion du risque fait partie intégrante des protocoles instaurés. Elles concernent notamment les secteurs agroalimentaires et les usines de transformations. Pour chaque branche, c’est le choix de la technique de dépoussiérage qui garantit la qualité et la sûreté du processus. Même si une équipe interne est capable de réaliser le nettoyage et la maintenance, il est toujours plus judicieux de faire appel à une expertise externe.

Si le traitement est incompatible avec les surfaces et les machines assainies, des retombées catastrophiques sont à prévoir. Une ligne de production diffère selon la nature de l’activité et les services d’un professionnel chevronné pourraient être d’un réel secours face à ces difficultés. Certaines surfaces nécessitent par exemple l’application de traitement antistatique pour que tous les résidus se détachent entièrement. Les murs, les sols et les vitres doivent bénéficier d’un lavage méticuleux. Il existe par ailleurs des méthodologies délicates dans la dissolution des taches d’huiles.