Faciliter la préparation des différents agrégats utilisés sur le chantier

Le chantier est le centre d’activité de tout travail de construction ou de démolition. De ce fait, avant d’entamer les travaux, il faut une grande préparation en amont. En effet, gérer un chantier n’est pas aussi facile qu’il n’y paraît. De cette phase d’organisation dépendra fortement la qualité du travail rendu.

La faisabilité du projet

Tout d’abord, il faut bien prendre connaissance de ce que veut vraiment le client. Pour ce faire, avant d’ouvrir le chantier, il est nécessaire de tenir compte du budget de celui-ci. Par la suite, il faut se mettre au courant de la règlementation en vigueur et la situation par rapport aux diverses alimentations en eau et électricité. De par tout cela, sera établi le devis final qui sera approuvé ou non par le client. Une fois, cela étant fait, il faudra faire un recueil des ouvriers et des matériaux de construction à préparer et à utiliser, comme le Godet Malaxeur à béton par exemple.

Ainsi, le maître d’œuvre devra choisir les personnes qui vont intervenir sur le chantier. En outre, il devra effectuer les commandes des matériels auprès des fournisseurs. Il est pareillement nécessaire de préparer un endroit pour stocker les matériaux, cliquez ici pour plus d’infos. Subséquemment, il faut s’assurer de la disponibilité des accès au chantier et de l’installation des lieux de vie comme les sanitaires, etc. Il faudra remplir toutes les formalités administratives afin d’éviter les cessations des travaux.

Du côté administratif

Selon les dispositions et règles en vigueur, une autorisation appelée : permis de construire, est préalable à tout début de chantier. Le permis permettra de justifier l’utilisation de dispositifs bruyants et volumineux comme le Godet Malaxeur à béton. Délivré par la mairie de la région où se déroulera la construction, le permis doit être mis au vu et su de tout le monde à travers l’affichage de ce dernier à l’aide d’un panneau. Par conséquent, ce dernier doit  mentionner la dénomination de l’entreprise prestataire avec la raison sociale. Il devra autant y apparaître la date d’obtention du permis et le numéro d’enregistrement.

D’autres éléments comme l’objet du projet sont à mentionner sur le panneau. De même pour la superficie du terrain constructible et  l’adresse de la mairie qui a délivré le permis. Finalement, le nom de l’architecte ou du maître d’œuvre et les droits reconnus aux tiers, en matière de recours, doivent y figurer. Par ailleurs, parfois le chantier ou le bâtiment construit peut empiéter sur la propriété des voisins. Dans certains cas, une assurance est conséquemment exigée en cas d’accidents surtout avec l’utilisation d’engins dangereux comme le Godet Malaxeur à béton.

Les intervenants 

Plusieurs professionnels interviennent dans la préparation d’un chantier. De la sorte, le maître d’ouvrage a pour rôle de constituer les ouvriers et le planning de la construction. Il va également représenter l’équipe en signant le contrat de chantier. Ensuite il y a le maître d’œuvre qui va élaborer techniquement le projet de construction de manière concrète. Enfin, il y a l’entrepreneur qui va réaliser le projet en lui-même. Pour ce faire, il va veiller au respect du cahier des charges et des règles d’hygiènes et de sécurité.  De plus, il va assurer la préparation du chantier dont l’introduction des appareils mécaniques comme le Godet Malaxeur à béton.

Le dossier de préparation de l’entrepreneur devra donc contenir le plan qui devra être utilisé pour installer le chantier. Ce plan va alors illustrer les étapes et lieux d’intervention des ouvriers. Il énonce l’organisation générale du chantier comme le moment d’intervention des  machines comme le Godet Malaxeur à béton. Le dossier contient tout autant le plan d’exécution et  le planning d’activité du chantier. Outre tout cela, il doit contenir le Plan particulier de sécurité et de protection de la santé des employés en plus de leur effectif total.

Les matériels à préparer

La sélection des matériaux de construction à utiliser sur le chantier est fonction de la nature du projet. Pour les terrassements, il est nécessaire de prévoir des instruments d’extraction comme le bulldozer. Il faudra aussi prévoir des camions ou fourgons qui vont permettre de transporter les éléments extraits.  Pour le forage, il est nécessaire de se munir d’une foreuse, d’une scie ou d’une pelle. Pour le débardage, des tracteurs à chenilles sont indispensables. Enfin, pour l’asphaltage, le broyeur ou le Godet Malaxeur à béton sont nécessaires. 

En définitive, le volume de travail pour la préparation d’un chantier de construction est plus élevé que pour son exécution. Effectivement, si la dernière n’est qu’une étape de réalisation de tout ce qui a été écrit ; la première quant à elle doit tenir compte de différentes facettes comme le contrat, la règlementation, la sécurité et les matériaux de construction comme le Godet Malaxeur à béton. Tout cela avec une obligation de respecter le délai prévu pour la fin des travaux.