Procédés laser et applications

La technologie ne cesse aujourd’hui d’évoluer et de proposer toutes les méthodes pour accélérer chaque procédure en industrie. En même temps, les ingénieurs veillent à ce que chaque nouvelle invention soit flexible et fiable. Parmi les technologies très convoitées en ce moment, on trouve les procédés laser. Ils permettent de couper les métaux ferreux ou non-ferreux ainsi que d’autres alliages organiques de manière très nette. En plus d’une haute précision, le procédé laser permet aussi de sectionner des formes complexes avec une grande vitesse de coupe. Bien sûr, une formation laser est indispensable pour l’application de cette technologie.

Principe et fonctionnement des procédés lasers

Le principe des procédés laser est fondé sur une soustraction thermique de la matière. Il s’agit en fait de l’élévation de l’éclairage par projection aiguillonnée de radiations. Un épais arc électrique fait en sorte qu’un électron d’un atome de dioxydes de carbone (CO2) se déplace de son espace gravitationnel pour le regagner par la suite. Ce mouvement libère une quantité d’énergie importante s’apparentant à une particule de lumière photonique. À ce stade, un autre électron sera corrompu et formera une autre diffusion similaire de photons.

Vous l’aurez compris, une réaction en chaîne de photons est donc générée lors du processus. S’ensuit l’amplification de l’énergie, la libération au point d’impact, et le contact du rayon laser industriel avec le matériau à traiter.

Il est difficile de s’étaler dans les détails sur quelques lignes. Mais une formation laser est la méthode la plus sûre pour en savoir plus sur le sujet.

Procédés laser : les matériaux et le plan

La réussite des procédés laser repose sur quelques points, notamment les matières utilisées et les fichiers à fournir.

En ce qui concerne les matières, le procédé est efficace sur quelques matières uniquement. Dans ce sens, sachez qu’il est très performant avec les matériaux ferreux ayant une faible quantité de carbone (l’acier doux par exemple). Il en est de même pour les aciers durs, mais il faut que la machine laser ait une puissance plus élevée. Le procédé accepte aussi les matières non-ferreux et les assemblages matériels. D’autres usines l’utilisent pour couper le bois. Certaines matières en plastiques peuvent supporter cette technologie, mais pas toutes. Vous verrez plus de détail lors d’une formation laser.

Quant aux fichiers à fournir avant d’entamer des procédés laser, des croquis de découpage sont nécessaires. Cela garantira un travail précis et bien réalisé. Il est recommandé de les faire sous forme d’un plan vectoriel. Plusieurs logiciels sont désormais disponibles pour les réaliser. Ces dessins doivent être remis sous formats DXF, DWG, STP, ou IGS. Le format PDF vectoriel peut également être recevable, mais cela dépend du cas et de la matière à traiter.

 Formation aux procédés laser et application

Une formation laser est indispensable pour pouvoir appliquer des procédés laser. Cela vous permettrait de comprendre tous les procédés laser existants, d’apprendre ses récentes évolutions, et de connaître les diverses applications de cette technologie.

Dans ce cadre, vous verrez en détail les historiques, les différents marchés et domaines concernés par cette technologie. Vous serez aussi en mesure de connaître les acteurs du laser.

Le programme de formation dépend du type de cours que vous choisiriez. Généralement, cela repose sur des notions théoriques concernant la technologie, son interaction sur les matières, les machines utilisées et ses composants, ainsi que les procédés. Mais veillez à choisir une formation qui vous propose des travaux pratiques et/ou des travaux dirigés. Quelques démonstrations vidéo seraient aussi idéales.

Par ailleurs, assurez-vous que la formation est certifiée, avec une attestation livrée à la fin de la formation. Un organisme de formation en partenariat avec des entreprises serait un plus. En effet, vous pouvez trouver un stage rapidement.