Les différentes techniques de poinçonnage

En industrie, le poinçonnage permet de réaliser des trous dans un matériau. Il peut se faire selon plusieurs méthodes. En général, ces dernières varient selon les objectifs (percer un mur, une tôle, ou tout autre type de matériaux de construction). Il est donc important d’avoir une idée de ces différents procédés techniques. Trouvez ici l’essentiel des mécanismes de perforation qui existent.

Le grignotage

Cette méthode consiste à utiliser une poinçonneuse pour extirper le corps d’un matériau de façon successive. Tout ceci se fait à travers le chevauchement de plusieurs perforations. Ledit procédé est, en effet, très usité dans le secteur de la chaudronnerie. On l’emploie pour morceler les tôles et toute sorte d’objets métalliques lorsqu’on ne veut pas les abîmer ou les surchauffer. Vous pouvez en savoir plus auprès de Tox pressotechnik, l’un des leaders dans le monde de la fabrication d’outils de perçage.

Par ailleurs, le grignotage a pour avantage d’être une action rapide, efficace et très pratique quand on a le souci du détail. En guise de précision, cette option est celle que l’on choisit, la plupart du temps, pour effectuer des démolitions stratégiques. L’opération se fait donc étape par étape, dans le but de ne pas voir tout s’effondrer d’un seul coup. La pratique de cette méthode comporte un certain nombre d’avantages non-négligeables :

  • Le grignotage entraîne une bonne ergonomie ;
  • Les coupes sont plus grandes, contrairement au résultat de quelques autres méthodes.

En outre, une variété de modèles de grignoteuses est disponible sur le marché. On retrouve :

  • La cisaille-grignoteuse ;
  • La grignoteuse pneumatique ;
  • La poinçonneuse-grignoteuse.

Le découpage à la presse

Le découpage à la presse, encore appelé le découpage fin, est une astuce qui permet de travailler des matériaux de faibles épaisseurs. En effet, l’outil qui doit fractionner l’objet est posé sur une presse. Deux marbres, l’un fixe et l’autre mobile, serviront à accueillir respectivement la machine de découpage et les feuilles à trancher.

Ici, il ne s’agit pas de couper un matériau déjà doté d’une fine épaisseur, mais de sectionner une tôle épaisse en de fines parties facilement exploitables. Le matériel servant à faire ce travail fait environ 23 mm de hauteur et 1 ou 2 mm en ce qui concerne sa densité.

Toutefois, lorsqu’il s’agit de manipuler des matières qui demandent plus de puissance, l’outil est installé sur une presse hydraulique. Pour sa part, ce mécanisme est également assez pratique pour ses utilisateurs.

Cette dernière méthode est considérée comme la forme la plus classique de ce type d’opération. En effet, elle consiste à éliminer des parties grâce à la réalisation de trous sur des matériaux donnés. Ces manières de faire ont pour habitude d’être économiques en matière de temps et d’avoir une efficacité avérée.

Le poinçonnage industriel

Dans le secteur de l’industrie, les différents équipements utilisés pour réaliser des trous ont pour but de rendre tout le processus automatique. En métallurgie, il est question de faire des brèches sur des matériaux en acier ou en fer. C’est un démembrement qui fait intervenir, la plupart du temps, les mécanismes susmentionnés.

Ainsi, on retrouve l’automatisation de métaux et le cisaillage mécanique et hydraulique. Il est également possible de faire usage d’un laser pour aboutir au résultat escompté. Vous trouverez aussi des outils de dernière génération à caractère universel. Toutes ces machines sont conçues avec des compléments dont l’utilisation facilite beaucoup le travail. Elles sont vendues avec les accessoires et chacun d’eux est doté d’un rôle prédéfini.

Ce qu’il faut savoir sur ces outils

Quelle est la force déployée par la machine pour percer ?

De manière générale, la force mise en œuvre pour réaliser une perforation est l’intensité qu’il faut, de façon précise, pour obtenir le résultat. Une formule permet d’estimer cette puissance. Il suffit de multiplier le diamètre du poinçon utilisé par « pi » et par l’épaisseur du matériau. L’unité de mesure est le millimètre (mm).

Est-il possible de faire des erreurs avec cette machine ?

Pour ce qui est de la précision du matériel, parfois, une marge d’erreur peut être observée. Celle-ci est souvent causée par :

  • La détérioration des outils de guidage ;
  • La détérioration de l’ensemble des outils ;
  • Un taux de lubrification trop faible ;
  • La taille des chutes ;
  • Etc.

Vous devez donc veiller à ce que ces données soient correctes.

Quels sont les avantages liés à l’utilisation d’une poinçonneuse

En faisant usage de cet outil, vous optimisez considérablement votre temps ainsi que vos efforts. La notoriété de cet engin s’est, en fait, construite autour de la rapidité et de la précision qu’il véhicule. De plus, l’on n’est pas obligé de faire des ajustements ou des affûtages toutes les trente minutes au cours de son utilisation.

Par ailleurs, la machine a la possibilité de réaliser toutes sortes et toutes formes de trous. Il vous suffit d’avoir le bon poinçon. En effet, c’est grâce à ces types d’outils que les perforations sont concevables et que vous pouvez en faire autant que vous voulez. Les procédés s’accommodent assez aisément avec cet élément de l’ensemble.

Il existe donc trois différentes méthodes pour la réalisation d’ouvrages de perforation sur un matériau. Ces trois manières de faire détiennent chacune leur spécificité et il importe de les connaître afin de choisir celle qui sera adaptée à vos travaux. Prenez alors la peine d’avoir une idée claire de ce qui doit être fait avant d’entamer toute opération de perforage.