Emboutissage profond : comment ça se passe ?

L’emboutissage profond est une pratique très populaire dans l’industrie. Il permet d’obtenir des finitions plutôt sophistiquées. C’est un procédé permettant d’obtenir des milliers de pièces par heure. Cette technique consiste à transformer ou à donner plusieurs formes à une plaque en aluminium. Il s’agit d’une méthode qui est pratiquée aussi bien par les artisans que par les industries. Il faut noter que l’emboutissage profond permet de diminuer largement les coûts de production.

C’est quoi un emboutissage profond ?

L’emboutissage profond est une technique qui consiste à transformer un métal dans le but de lui donner des formes carrées ou circulaires ou encore rectangulaires. En d’autres termes, il s’agit d’une technique basée sur la transformation des produits en aluminium. Il se fait généralement à froid. C’est une méthode qui peut se faire à la main ou à la machine. Il permet d’obtenir des produits finis intéressants qui peuvent être utilisés quotidiennement comme les récipients et les casseroles. L’emboutissage profond nécessite l’utilisation de quelques matériels sophistiqués. Il permet de façonner à froid des pièces creuses à partir d’une feuille en aluminium. Donc, cette dernière va être découpée selon les formes souhaitées. Cliquez ici pour plus d’informations : emboutissage profond.

Comprendre le processus d’emboutissage profond

Il est important de savoir que l’installation de l’emboutissage profond est un peu complexe. En plus, ses composants peuvent présenter un investissement considérable. Et il est à souligner que la manipulation de tous les équipements demande une expertise. Certains outillages sont nécessaires pour la production. L’emboutissage profond consiste, généralement, à la production de masse. Il est de plus en plus adopté dans les secteurs de l’automobile, des appareils électroménagers et beaucoup d’autres encore. L’opération d’emboutissage profond comporte cinq phases bien distinctes. La première opération vise à remonter le serre-flanc et le poinçon. Une fois cette démarche accomplie, il est temps de poser la pièce qui est, déjà, lubrifiée sur la matrice. La deuxième étape consiste à l’application de la pression sur le flan tout en descendant le serre-flan. Il est à noter que le flan doit être maintenu efficacement. Puis, le processus suivant vise à descendre le poinçon. Il a, aussi, pour but de modifier le flan. Quand cette étape est franchie, il faut remonter le serre-flan et le poinçon. Notez que pour obtenir la forme voulue, il faut appliquer le flan sur le fond de la matrice. Le dernier processus, appelé le « détourage » de la pièce a pour but de dépouiller les éléments inutiles du flan résultant de l’emboutissage. Il est à souligner que cette dernière phase s’avère être coûteuse. Il est essentiel de préciser qu’une seule presse est suffisante pour achever l’ensemble du processus d’emboutissage. En général, la température de déformation adéquate est entre un tiers et le demi de la température utilisée pour le moulage du produit. 

Quels sont les avantages de l’emboutissage profond ?

Il est important de rappeler que l’emboutissage profond est un procédé qui consiste à produire une quantité importante de pièces. Il y a l’emboutissage à froid qui donne un résultat bien précis et à moindres coûts et l’emboutissage à chaud qui se base sur la transformation de la tôle par chauffage. L’emboutissage profond est de plus en plus exploitée dans de nombreux domaines du secteur industriel. Il consiste à la mise en forme d’un produit par l’utilisation d’une presse, d’un poinçon et d’une matrice. Il permet d’assurer une production élevée tout en permettant de gagner du temps. De plus, cette technique procure un esthétisme remarquable. En effet, la surface de la pièce va être remarquablement lisse. L’emboutissage profond permet, donc, une rentabilité importante pour les industries. Pour la finition, il ne demande pas beaucoup d’heures. Toutefois, il est important de savoir que cette technique nécessite l’utilisation de certains logiciels pour un résultat optimal. Ainsi, les matériaux utilisés doivent être de bonne qualité pour qu’ils résistent à la vitesse de la production. Il est, alors, nécessaire de confier la tâche à des personnes qualifiées.