L’amélioration continue dans les entreprises du secteur tertiaire

Pour toutes entreprises, il est indispensable de mettre en place un système d’organisation de travail visant à valoriser la clientèle tout en éliminant les gaspillages. L’amélioration continue via le Lean s’impose sans hésitation. Très répandu dans l’industrie, le Lean est aussi applicable aux entreprises du secteur tertiaire. Mais cette fois-ci, on parle du Lean office au lieu du Lean manufacturing (pour les sociétés industrielles).

Quelques précisions sur le secteur tertiaire

Selon l’économie nationale, il existe trois grands secteurs, en l’occurrence le secteur primaire (l’agriculture), le secteur secondaire (industrielle) et le secteur tertiaire se caractérisant par des activités de production de services. Il peut dans ce cas s’agir de services nécessitant des capacités techniques, notamment les domaines de la coiffure, du juridique, de l’architecture… Toujours dans le secteur tertiaire, il y a aussi les entreprises de logistique transport (fret et passagers), les activités immobilières, l’éducation, la santé, les activités financières, les activités commerciales, l’administration, les services aux particuliers et autres entreprises, et ainsi de suite. Même en produisant des services, les entreprises du secteur tertiaire, tout comme celles du secteur secondaire, ont besoin d’une amélioration continue pour optimiser leur performance. Ainsi, le Lean office s’impose directement.

Le Lean office : que faut-il savoir exactement ?

À l’instar du Lean manufacturing pour les entreprises industrielles, le Lean office ou Lean de bureau est aussi basé sur l’amélioration continue des couts, des délais et surtout l’élimination du gaspillage. Au lieu de viser la perfection des produits (Lean manufacturing), le Lean office vise plutôt à perfectionner la qualité du service rendu. Il permet aussi de mieux gérer les flux. Il s’agit essentiellement de flux d’information, mais pas de production comme chez les entreprises produisant des produits manufacturés. Pour plus de détails, le Lean office se focalise surtout sur un système de gestion de l’espace personnel et professionnel. Cela a pour objectif d’améliorer de manière continue le travail individuel de chaque collaborateur, la capacité de production tout en réduisant au maximum le stress.

Amélioration continue via le Lean office

Via cette approche conceptuelle, l’entreprise pourra améliorer sa communication interne pour que sa performance organisationnelle, managériale et sociale soit optimisée. Qui plus est, la conduite de projet sera participative et déclinée en communauté de pilotage (pour piloter un projet bien évidemment), en taskforces, et ainsi de suite. Et comme déjà susmentionné, le Lean de bureau permet de supprimer toutes formes de gaspillages, et ce en fonction des besoins des clients internes (salariés) et externes. En instaurant une démarche managériale plus souple et participative pour permettre aux collaborateurs de booster la valeur de leur travail ainsi que leurs compétences via le Lean office, l’entreprise peut automatiquement renforcer sa performance. Hormis tout cela, l’approche Lean office peut bien évidemment intervenir au RH pour former et accompagner les managers et collaborateurs.