En quoi le robinet papillon s’avère utile ?

Pour actionner, modifier, contrôler ou stopper le débit d’un fluide, une vanne doit-être installée sur un réseau de plomberie. Selon son utilisation, domestique ou industrielle, il existe de nombreux types. Les plus utilisées sont les vannes à siège, à boisseau ou à claper. Mais on entend et rarement parler de la vanne papillon. Voyons en quoi cette dernière peut être utile.

Utilité du robinet papillon

Si l’utilisation d’une vanne papillon n’est pas vraiment courante, c’est qu’il s’agit d’un dispositif à usage plus spécifique.  En effet, elle est principalement réservée pour les tuyauteries de 50 mm de diamètre. Explicitement, un robinet papillon est conçu pour actionner l’ouverture et la fermeture d’une canalisation. Il permet également de régler une situation intermédiaire entre ces deux options.

Comparée aux autres types de vannes, elle permet une manœuvre plus rapide ainsi qu’une bonne étanchéité. Autrement dit, la perte de charge n’est pas considérable. D’autre part, son installation et/ou désinstallation est très rapide. A noter que son obturateur de débit est très similaire à un papillon de carburateur, d’où lui est attribué son nom.

Comment fonctionne une vanne papillon ?

L’axe d’une tuyauterie est actionné par une manette à son extérieur. Et à l’intérieur, on trouve un disque vertical qui tourne autour de cet axe. Mais la particularité d’ un robinet papillon se repose sur le fait qu’il peut adopter trois positions différentes : ouverte, fermée et intermédiaire. Ce qui permet de modifier l’écoulement du fluide de manière plus ou moins ouverte.

La position ouverte correspond au disque de la tuyauterie pivoté en un quart de tour. Ce qui signifie que le fluide circule à 100 %. Pour ce qui est de la position fermée, le disque bloque le passage du fluide en occupant tout l’espace disponible, bouchant ainsi la section du tuyau. Quant à la dernière position, c’est-à-dire intermédiaire, comme son nom l’indique, le fluide n’est ni complètement bloqué ni totalement libéré. On en déduit alors que ce dernier circule, mais à débit réduit.

Les différents modèles de vannes papillon

Principalement, on distingue deux types de robinet papillon : le quart de tour et le réducteur. La vanne quart de tour n’effectue que la position d’ouverture et de fermeture puisque le papillon et la manette sont directement liés. Ce type de vanne est parfait pour indiquer la position du papillon afin d’intervenir rapidement en cas d’urgence. Avec la commande à réducteur, le papillon est déplacé grâce au volant qui actionne le réducteur. Ce dernier est nécessaire afin de faciliter le manœuvre dans les tuyaux à haute pression.