BPMN (Business Process Model and Notation)

BPMN (Business Process Model and Notation) est un système de représentation graphique des processus métiers. Il est souvent utilisé dans une optique d’informatisation du processus, mais reste dans tous les cas une bonne solution pour représenter de manière partagée les processus d’une organisation (alors qu’une modélisation UML serait plus orientée SI).

Références

La première version de BPMN date de 2006 et a été rapidement adoptée par les professionnels (tant métiers que SI). L’organisme OMG (Object Management Group) en est actuellement responsable et a diffusé la version 2.0.2 en décembre 2013. Cette version a d’ailleurs été reprise comme norme ISO (ISO/IEC 19510:2013).

Vocabulaire et exemples du BPMN

En simplifiant un peu, avec BPMN, un processus peut être représenté comme une succession d’activités (tâches individuelles ou sous-processus). Les activités sont reliées par des flux de séquence. Ces flux peuvent diverger/converger via des passerelles, et interagir avec l’extérieur à travers des évènements.

La succession de ces éléments produit ce que BPMN appelle le diagramme d’orchestration. L’interaction entre deux processus peut être rendue grâce au diagramme de collaboration. Les diagrammes de chorégraphie et de conversation se concentrent sur les messages, les informations échangés entre les participants plutôt que la manière dont se réalisent les activités.

Voici un exemple de diagramme d’orchestration pour un processus de gestion d’une commande de cuisine (réalisé avec le logiciel Bizagi Modeler, sur une idée du « CartoMOOC » de la plateforme FUN) :

Exemple de diagramme d'orchestration BPMN

Pour aller plus loin, vous pouvez utilement consulter le module d’introduction au BPMN de J. Carrière.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.