Archives du mot-clé Productivité

Observations instantanées

Afin de définir la fréquence d’occurrence d’un évènement, il est possible de réaliser des sondages aléatoires sur le terrain, appelés observations instantanées. En réalisant ces observations un nombre de fois suffisamment grand, on peut approcher la fréquence réelle d’apparition avec le degré de précision souhaité. Elles sont souvent moins coûteuses que des séances d’observations continues (mais plus spécifiques)Les observations instantanées peuvent être utilisées pour mesurer :

Continuer la lecture de Observations instantanées 

Méthodes de temps prédéterminés

Les méthodes de temps prédéterminés sont des systèmes de calcul de temps opératoires basés sur des tables de temps standardisés. Chaque mouvement, ou série de mouvements élémentaires, est côté : la séquence complète du mode opératoire peut alors être calculée en additionnant l’ensemble des temps élémentaires.

Continuer la lecture de Méthodes de temps prédéterminés 

Chronométrage et pendulage

Le chronométrage consiste à mesurer les temps opératoires, afin de permettre le calcul des temps alloués sur les opérations de gamme. Que ce soit avec un chronomètre, un terminal portable, ou tout autre système étalonné, il doit être réalisé par une personne entraînée, le plus souvent du service des méthodes. Le chronométrage (on parle aussi de chrono-analyse) mesure spécifiquement  les éléments de travail du cycle de fabrication, alors que le pendulage mesure toutes les actions de l’opérateur (le « chrono tourne »), qui sont ensuite analysées et dépouillées. Cela permet de conserver la trace chiffrée d’autres évènements. Lors d’une observation continue, par exemple, il est possible de réaliser un pendulage des différentes activités observées.

Continuer la lecture de Chronométrage et pendulage 

Jugement d’allure (JA)

Le jugement d’allure permet de définir « l’efficacité » générale d’un opérateur, lors d’une prise de temps par chronométrage, par exemple. L’allure 100 est l’allure de référence, celle tenue par un opérateur « moyen » formé et habitué au poste. En pratique, un opérateur peut avoir une allure plus importante (110 par exemple, soit 10% de plus) ou plus faible (85 par exemple, soit 15% de moins).

Continuer la lecture de Jugement d’allure (JA) 

Disponibilité (maintenance)

La norme afnor Norme afnor X 60-500 définit la disponibilité comme

l’aptitude d’une entité à être en état d’accomplir une fonction requise dans des conditions données […] en supposant que la fourniture des moyens extérieurs nécessaires soit assurée.

On ne considère donc que les causes d’indisponibilité liées à la maintenance. Cette aptitude est est impactée par :

Continuer la lecture de Disponibilité (maintenance)