Diagramme de Gantt

Le diagramme de Gantt est une représentation graphique du déroulé temporel de différentes tâches dans un planning. On y retrouve très rapidement les dates de début, de fin, la durée et les éventuelles contraintes d’enchaînement entre ces tâches. Cette représentation, très utilisée de nos jours (notamment en gestion de projet), a été nommée d’après Henry Gantt, disciple de F.W. Taylor, qui a contribué à la faire connaître, même s’il n’en est pas l’inventeur.

Conventions graphiques du diagramme de Gantt

  • L’axe temporel est l’axe des abscisses. Il peut couvrir le passé comme le futur et son échelle dépend du besoin de précision ou de synthèse voulu (détail à l’heure, au jour, au mois, …).
  • Les tâches, ou actions, sont placées en lignes dans le diagramme. L’ordre dans lequel ces tâches sont listées peut dépendre :
    • de leur succession naturelle (pour faciliter une lecture chronologique),
    • des acteurs et intervenants (on regroupe les tâches concernant un service par exemple),
    • des thèmes, ou sujets traités (on regroupe les actions selon ces thèmes : conception, réalisation, formation, …)
    • des livrables attendus,

    Le regroupement logique de ces tâches peut aussi être suivi en synthèse, sur une ligne dont la durée court du début de sa première tâche jusqu’à la fin de la dernière.

  • On trace la durée effective de chacune de ces tâches (en prenant en compte la charge et les ressources disponibles, les éventuelles périodes de fermeture, …).
  • Un trait vertical peut marquer la date courante, afin de bien distinguer les tâches passées, celles en cours et les futures.
  • Une barre de progression peut être insérée pour chaque tâche, montrant un éventuel retard ou une avance.
  • Les contraintes d’enchaînement de type fin-début peuvent être représentées par un trait fin entre deux tâches. Mais ces contraintes sont mieux visibles dans un diagramme de Pert.
  • Le chemin critique peut être tracé dans une couleur spécifique, afin de faire ressortir les tâches importantes dans le planning.

Exemple de diagramme de Gantt

Exemple de diagramme de Gantt

Dans cet exemple, nous sommes au début de la semaine 21 (trait vertical épais). Les tâches terminées sont en vert, celles en cours en bleu foncé et celles à venir en bleu clair. Ces dernières possèdent une barre de progression indiquant l’avancement réel (environ un tiers du montage mécanique est réalisé, et plus de 80% de l’armoire électrique). Les tâches du chemin critique sont bordées de rouge. La durée des familles de tâches (du SDP : Structure de Découpage du Projet) sont synthétisées en pointillés.

On voit notamment que la barre de progression du montage machine n’atteint pas la date courante (50% du travail devrait avoir été fait) : nous sommes en retard (L’indice de performance des délais, IPD, est inférieur à 1). C’est d’autant plus problématique que c’est une tâche du chemin critique. Le montage de l’armoire électrique est aussi en retard : il devrait être fini. Il n’est certes pas sur le chemin critique, mais une replanification, et un nouveau Gantt, pourrait montrer que le chemin critique a basculé sur les tâches d’automatisme.

Un diagramme de Gantt peut être réalisé sur un tableur, de type Excel, ou avec un outil spécialisé, tel que MS Project, Primavera (solutions payantes), ou ProjectLibre, Odoo, ProjeQtOr (open sources). Ces outils vont on outre plus loin que le simple diagramme de Gantt : ils proposent aussi la gestion des ressources, des coûts, des indicateurs, voire même des outils collaboratifs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.